fbpx

Une pratique de yoga pour soulager l’insomnie inclus la révision de différents aspects de votre personalité, comme par exemple vos habitudes de vie.

C’est quoi une habitude?

Une habitude établit un modèle de perception; et dans ce cas c’est la perception de votre vie.

Vous devez être conscient de la quantité d’énergie que vous investissez dans vos habitudes quotidiennes, comme vous brosser les dents ou vous réveiller pour votre routine de yoga.

Mais ils sont toujours exécutés pour vous donner quelque chose dont vous avez besoin pour vous sentir bien. D’une manière ou d’une autre, les habitudes font parfois le contraire.

Les habitudes parlent de la qualité de votre conscience. Ils sont difficiles à cultiver et peuvent parfois vous bloquer le chemin.
Vous pouvez trouver différents types d’habitudes.

Ceux qui sont comportementaux et ceux qui sont mentaux.

Les habitudes comportementaux qu’empêchent un bon sommeil

Les habitudes sont importantes pour cultiver des cycles conscients de repos.

Au contraire, les habitudes malsains qui vous empêchent vous relaxer et dormir deviennent toujours des automatismes. Ils n’améliorent pas la fatigue et pourtant rendent votre corps malade.

Voyons un exemple clair qui rompt nos cycles conscients pendant la nuit: L’utilisation des écrans.

Votre tendance à consulter le téléphone avant d’aller dormir

Vous savez déjà que passer du temps devant les écrans n’améliore pas la qualité de votre sommeil.

Oui, regarder des écrans est automatisme stimulante, comme le café.

“Une exposition nocturne prolongée aux écrans blancs (téléviseurs, ordinateurs, tablettes et téléphones portables) (…) vous permet de rester éveillé en réduit de 22% votre taux de mélatonine, la hormone régule le sommeil” (Adren, J. 2021).

La vive lumière blanche émise par les écrans stimule le cerveau et provoque les troubles du sommeil pendant la nuit ou le réveil au milieu de la nuit.

Vous le savez. Et vous essayez de changer cette habitude automatique. Mais vous oubliez facilement votre engagement à le contrôler.

Pratiquez l’observation des pensées à chaque fois que vous regardez votre téléphone. Vous allez découvrir des messages qui n’appartient pas à votre intention de rester au calme.

Notez comment vous êtes consciente sur cet automatisme. Et notez ce que vous empêche agir différemment et pourquoi.

Des habitudes mentales qui vous rendent anxieux pendant la nuit

De fois, vos habitudes mentales sont installés pour soulager un vide ou pour trouver une réponse à une situation insoluble.

Ceux peuvent s’exprimer aussi comme des pensées répétitifs. Ce sont des actions intellectuels de votre inconscient. Pour les arrêter vous pourrez pas les détecter rapidement, au moins vous vous engagez à les observer attentivement et être plus présent.

Mais, si vous êtes gêné par une situation extérieure qui vous ne laissez pas dormir, peut-être votre mental s’exprimera constamment.

Rapellez-vous, chaque personne a une façon different de vivre le discours de son mental, et ce discours est toujours different selon la personne.

Le plus convenable est de intégrer l‘habitude d’observer votre mental pour le déconstruire.

Vous pouvez quand même commencer par vous posant quelques questions pour lui connaître un peu plus:

Voyons quelques exemples:

  • Etes vous attentive à ce que vous motive avant d’agir?
  • Vous vous rendrez compte de votre action après ou en avance?
  • Etes vous conscient de la vitesse et du contenu de votre pensée?
  • Est-ce que ce qu’il dit est vrai ou pas?

L’avantage d’observer votre mental vous permettra démentir des idées érronées pendant que vous souffrez une crise nocturne d’insomnie.

Je conseille s’arrêter 3 ou 4 fois pendant la journée et se poser ces questions pour “évaluer” votre état d’observation. Vous vous habituerez à le faire pendant la nuit sans vous oublier.

Le plus vous observez cet aspect, le plus vous vous cultiverez des cycles conscients pour soulager vos maux.

C’est quoi un cycle conscient?

Contraire aux automatismes, les cycles conscients sont des actions motivées pour vous rendre tranquille et focalisé .

Son installation vous permettre de laisser de côté ou éviter les stimules gênants.

Ces cycles permettront que vos habitudes mentales et comportementales vous donnent un sentiment de vitalité et de sérénité pour soulager l’insomnie.

Un cycle conscient peut etre structuré à votre choix, il vaus faut de la créativité et de la motivation pour le mettre en place seulement. Je vous partage un que fonctionne trés bien pour moi:

Fatigue – respiration – hydratation – repos – soins personnels – action – fatigue – sommeil agréable.

D’abord, si je me sens fatigué, j’observe et change ma respiration dans le moment. Après, je bois une tisane ou de ma bouteille d’eau (j’ai toujours une bouteille en verre à la main).

Puis je me pose – une petite séance de relaxation – même m’assoir et voir vers le jardin pendant 10 minutes m’aide.

Je continue mon cycle consciente en me frottant une petite serviette avec de l’eau frais par tout le corps (ou au moins sur mon ventre). Essayez-le! vous me direz comment vous vous sentez.

Mon rituel se finit en m’appliquant quelques gouttes de mon huile essentiel préféré dans les mains et autour mon cou. Ça fait ma routine du soin personnel.

Je suis prête pour me remettre à mon travail. Si je me sens fatigué après, je peux répéter quelques pas. À la fin de la journée, je suis sure que je serais prête pour un sommeil très agréable.

(!!) Vous notez le rythme sensoriel qu’on essaie de créer ?

Tout cela est apparement impossible à faire, mais depuis que vous passez beaucoup plus des temps à la maison, vous pouvez vous organiser pour y mettre dans votre quotidien.

Je dis par exemple que l’utilisation d’écrans interrompt les cycles conscients. Donc, si vous souffrez d’insomnie, mieux essayer d’éviter les écrans pendant la nuit.

3 habitudes importantes pour installer un cycle conscient éffetif

Pour réussir dans l’installation d’un cycle conscient, je propose 3 habitudes à intégrer :

  • La gestion du temps ou l’équilibre et la concentration sont nécessaires.
  • Écouter la respiration pour gérer la voix qui vous motive à soulager votre vide autrement.
  • Agir intuitivement en moins de 9 secondes : pour promouvoir agir consciemment et éviter votre « compulsion » à réagir avec un automatisme.

Bien dormir s’accompagne d’une résolution

Bien que la pratique du yoga fasse partie de vos cycles conscients (dans les soins personnels), vous devez savoir que le problème n’est généralement pas résolu rapidement.

Il vous faut une observation attentive de votre comportement et de vos habitudes de pensée. Et cela se passe bien quand vous intégrez au moins ces 3 habitudes que j’ai partagé ci-dessous.

Honnêtement, d’après mon expérience clinique, dans le yoga pour soulager l’insomnie, les résultats prennent plus de temps à se mettre en place.

Pour quoi? Parce votre corps doit s’habituer à un rythme biologique adapté à vos nouvelles habitudes face aux anciennes habitudes installées depuis longtemps à cause du stress et habitudes émotionnels et mentales pendant plusieurs années.

Alors, je dis que bien dormir s’accompagne d’une résolution personnel pour travailler dans le problème de manière intégrale (corps, mental, psychique, intellect, spiritualité).

Et cela vous le savez, c’est le protocole de la yoga thérapie ou les médicaments ne jouent pas aucun roll (au moins que votre psycho thérapeute diagnostique une dissociation ou vous avez une maladie/médication qui vous empêche dormir correctement).

Ici, je vous invite à prendre quelques minutes pour penser à votre intention personnelle derrière votre démarche pour soulager votre problème d’insomnie.

(!) Écrivez-moi pour en discuter : info@laspiraleyoga.com

Adren, J. (2021). From Institut National du Sommeil et de la Vigilance: https://app.livestorm.co/institut-national-du-sommeil-et-de-la-vigilance/le-sommeil-devient-il-un-luxe-aspects-biologiques-et-societaux?type=detailed